49_2

Jean-Paul Sartre, la littérature en partage

Volume 49

Numéro 2

2013

183 pages

[En ligne]
Commander

Résumé

Un lieu archi-commun de l’histoire littéraire veut que Jean-Paul Sartre soit un auteur pour qui le rapport à l’autre homme de lettres se réalise toujours sur le mode de l’agression. Qui ne connaît les célèbres éreintements réservés à François Mauriac, Maurice Blanchot ou Albert Camus ? On a même voulu faire croire à une rivalité secrète opposant Sartre et Simone de Beauvoir… Pourtant, les œuvres de Sartre, comme celles de tout autre écrivain, ont la littérature en partage. La nausée, Le mur, Les mouches, Le sursis, Qu’est-ce que la littérature ?, Les séquestrés d’Altona, Les mots, L’idiot de la famille entretiennent des échanges multiples avec des textes phares signés par des auteurs aussi divers que Miguel de Cervantès, Guy de Maupassant, Roger Martin du Gard, Georges Bataille, Ernest Hemingway, Jacques Rancière et bien d’autres encore. C’est en faisant voir cette interdépendance, trop souvent laissée de côté, que les articles réunis dans « Jean-Paul Sartre, la littérature en partage » montrent comment les différentes facettes de l’écriture et de l’imaginaire sartriens sont inextricablement liées à la littérature qui se fait.

Numéro préparé par Yan Hamel

Tables des matières