46_3

Faute de style : en quête du pastiche médiéval

Volume 46

Numéro 3

2010

199 pages

[En ligne]
Commander

Résumé

Conforme à la majorité des plus récents travaux consacrés à l’hypertextualité, la dernière réévaluation en date de l’histoire du pastiche (Paul Aron, 2008) fait l’impasse sur la littérature du Moyen Âge. Ce dossier espère réhabiliter le corpus médiéval en l’incluant dans la réflexion critique et théorique sur cette pratique hypertextuelle qu’on peut définir, avec Gérard Genette, comme l’imitation en régime ludique d’un style, d’une manière. Les spécialistes réunis pour ce numéro ont accepté de tester l’hypothèse du pastiche sur un corpus varié, qui regroupe autant des formes brèves des domaines d’oc (sirventes-ensenhamens) et d’oïl (fabliaux et pièces lyriques) que différentes traditions romanesques du xiiie au xve siècle (Meriadeuc, L’Estoire del saint Graal et la vaste composition en prose qu’est le Perceforest).

Numéro préparé par Isabelle Arseneau

Tables des matières