40_2

Pascal Quignard, ou le noyau incommunicable

Volume 40

Numéro 2

2004

130 pages

[En ligne]
Commander

Résumé

L’œuvre de Pascal Quignard apparaît de plus en plus majeure. Déconcertante, farouchement singulière, sa pertinence à notre époque est néanmoins indiscutable, par les remises en question qu’elle déploie : des genres et de l’histoire littéraires; des fondements de la modernité; des relations du particulier à l’universel, de la culture à la nature, du savoir à la mémoire. Ce dossier s’attache aux traits fondamentaux de l’œuvre telle que nous la connaissons jusqu’ici. Les fictions analysées dans le contexte actuel de renouvellements épistémologiques, ainsi que l’indécidabilité générique des « traités ». L’intimité avec Freud et Lacan, la parenté avec Lévi-Strauss sont explorées, le statut de la vérité interrogé. Un texte inédit de l’écrivain et un entretien complètent ce dossier.

Numéro préparé par Jean-Louis Pautrot et Christian Allègre

Tables des matières