49_1

Les lieux de la réflexion romanesque au XVIIIe siècle : de la poétique du genre à la culture du roman

Volume 49

Numéro 1

2013

180 pages

[En ligne]
Commander

Résumé

Le xviiie siècle constitue un moment charnière dans l’histoire du roman français : le genre se diversifie et son public s’élargit, alors même que s’élabore une importante réflexion théorique à son sujet. Plus que jamais il fait l’objet de discussions et de débats, qui contribuent au développement d’une véritable culture du roman. Cependant, la définition du roman que propose le discours poétique officiel – articulé par les traités d’éloquence ou de belles-lettres – s’appuie pour l’essentiel sur des notions élaborées au siècle précédent. Exilée de ces lourds volumes qui constituent pour nous son milieu naturel, l’élaboration d’une pensée critique sur le (nouveau) roman doit dès lors occuper d’autres espaces, investir d’autres lieux. Ce dossier entend explorer quelques-uns de ces lieux et de ces moyens de la réflexion romanesque des Lumières – du discours pédagogique ou moralisateur aux panoramas urbains, en passant par les romans eux-mêmes, point de convergence des différents discours qui s’attachent au genre.

Numéro préparé par Ugo Dionne et Michel Fournier

Tables des matières