34_1

Guerres, textes, mémoire

Volume 34

Numéro 1

1998

141 pages

[En ligne]
Commander

Résumé

C’est peut-être précisément en tant qu’enjeu de récit, possible ou impossible, que la guerre pose à la littérature des questions spécifiques; peut-être la guerre fait-elle écrire parce qu’elle confronte à la question du racontable, du représentable. Autour de cette interrogation sont rassemblés ici des articles portant sur des textes de langues différentes, de littérature canonique aussi bien que populaire, de prose et de poésie, de fiction et de non-fiction.

Numéro préparé par Élisabeth Nardout-Lafarge

Tables des matières