Nouvelles et évènements

Relisons Ducharme

Études françaises salue la mémoire de l’écrivain Réjean Ducharme, décédé le 21 août 2017. Dès 1975 (vol. 11, no 3-4), la revue consacrait l’œuvre en appelant à la « relecture » des quatre romans qui la constituaient alors, L’Avalée des avalés (1966), Le nez qui voque (1967), L’Océantume (1968) et La Fille de Christophe Colomb (1969). Ce dossier […]

Voir plus >

« Gilles Marcotte en mémoire » (Le Devoir, 15 juillet 2017)

Dans l’édition du samedi 15 juillet du Devoir, Louis Cornellier consacre sa chronique à notre dernier numéro, « Présences de Gilles Marcotte ».

Voir plus >

Congrès annuel de l’Acfas : table ronde

Dans le cadre du 85e congrès annuel de l’Acfas, Élisabeth Nardout-Lafarge, directrice d’Études françaises, participera à une table ronde consacrée aux « Revues intellectuelles et savantes de langue françaises au Québec ». L’événement a lieu le 8 mai prochain, au local 210 du pavillon Leacock de l’Université McGill, Montréal. Plus de détails ici. Pour le programme complet du […]

Voir plus >

En ligne : le texte de présentation du vol. 53, no. 1

53_1_c1

  Le texte de présentation du prochain numéro d’Études françaises, « Présences de Gilles Marcotte », sous la direction de Micheline Cambron et Pierre Popovic, est désormais en ligne. Bonne lecture !

Voir plus >

Pierre Nepveu sur L’homme rapaillé, prix de la revue Études françaises 1970

À lire sur le site Udemnouvelles, un court entretien avec Pierre Nepveu, ancien directeur d’Études françaises, autour de la publication de L’Homme rapaillé de Gaston Miron, prix de la revue 1970. http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/01/18/sans-universitaires-il-n-y-aurait-pas-eu-d-homme-rapaille/    

Voir plus >

Il y a vingt ans, Gaston Miron.

À la criée du salut, nous voici armés de désespoir Gaston Miron1     Gaston Miron s’est éteint le 14 décembre 1996, il y a tout juste vingt ans.  En 1998, un numéro double d’Études françaises intitulé « Le poète dans la cité » lui a été consacré (vol. 35, no 2-3). Lise Gauvin y rappelle en introduction […]

Voir plus >

En ligne : le texte de présentation du vol. 52, no. 3

capture-decran-2016-11-10-a-13-49-15

  La prochaine livraison d’Études françaises se penche sur les « Voix de Mallarmé », dans un « dossier » préparé par Luc Bonenfant et Julien Marsot. Comme nous l’avons fait pour le numéro précédent, nous rendons ici disponible, avant sa parution, le texte de présentation du dossier. Bonne lecture !

Voir plus >

[Audio] Table ronde : « Nouvelles maisons d’édition, nouvelles perspectives en littérature québécoise? »

        Le 16 septembre 2016 a eu lieu au CRILCQ (site Université de Montréal) une table ronde à l’occasion du lancement du vol. 52, no. 2 d’Études françaises : « Nouvelles maisons d’édition, nouvelles perspectives en littérature québécoise ? ». Manon Auger, Pierre-Luc Landry et Benoît Melançon y ont abordé quelques-uns des enjeux traités par […]

Voir plus >

L’avalée des avalés au Registre du patrimoine culturel du Québec

11_3-4

Réjean Ducharme a eu 75 ans le 12 août. La parution de son premier roman, L’avalée des avalés, vient d’être « désignée événement historique » par le ministre de la Culture et des Communications du Québec. Dans son compte-rendu du roman, Jean-Cléo Godin affirme : « L’œuvre est lancée, avec un fracas inhabituel. » À l’ouverture du numéro double consacré […]

Voir plus >

« Effervescence » de l’édition québécoise : le point de vue d’un libraire

Le dernier numéro d’Études françaises, « Nouvelles maisons d’édition, nouvelles perspectives en littérature québécoise ? » (vol. 52, no 2), saura certainement intéresser Yves Guillet, qui a pendant trente ans géré la librairie Le Fureteur (Saint-Lambert, Québec). Au moment de prendre sa retraite, il s’entretient avec la journaliste Nathalie Collard de La Presse+ (7 août 2016) : « Depuis […]

Voir plus >