L’avalée des avalés au Registre du patrimoine culturel du Québec

11_3-4

Réjean Ducharme a eu 75 ans le 12 août. La parution de son premier roman, L’avalée des avalés, vient d’être « désignée événement historique » par le ministre de la Culture et des Communications du Québec.

Dans son compte-rendu du roman, Jean-Cléo Godin affirme : « L’œuvre est lancée, avec un fracas inhabituel. » À l’ouverture du numéro double consacré à Ducharme tout juste 10 ans plus tard sous le titre « Avez-vous relu Ducharme ? », Georges-André Vachon écrit quant à lui que « depuis L’avalée des avalés, Ducharme n’a pas cessé d’inquiéter ses lecteurs ».

Si les aventures de Bérénice Einberg sont inscrites aujourd’hui au Registre du patrimoine culturel du Québec, de nombreux collaborateurs à Études françaises ont, ces cinquante dernières années, pris la mesure de la persistance de ce « fracas » et relayé cette « inquiétude ».

Études françaises se réjouit donc de cette nouvelle et profite de cet anniversaire pour inviter ses lecteurs à lire (et relire !) Ducharme. Dans la foulée de ces (re)découvertes, le lecteur pourra consulter, entre autres, les articles suivants :